Togo-Congo : les deux pays renforcent leur coopération grâce à des accords bilateraux

Diplomatie, secteur privé, ports, la République du Congo et le Togo renforcent leur coopération bilatérale, en signant le 19 août dernier plusieurs accords de coopération économique et politique.

Les accords signés entre les deux pays

Selon les actualités du Togo publiées dans les médias du Togo, la signature de ces accords survient dans le cadre de la visite officielle du chef de la diplomatie congolaise, Jean-Claude Gakosso au Togo. Les différents textes des accords ont été paraphés par son homologue togolais Robert Dussey.

D’après les journaux togolais en ligne, le premier accord qui a été signé par les deux chefs de la diplomatie, porte essentiellement sur l’exemption réciproque de visa de service et diplomatie entre les deux États comme ceux signés avec la Turquie, le Brésil, le Maroc et le Gabon.

Le deuxième accord porte sur la mise en place d’un partenariat entre les chambres de commerce de Brazzaville et de Lomé. Ce type d’entente permettrait de renforcer encore plus les relations entre les secteurs privés du Togo et du Congo.

Enfin le dernier accord signé entre les deux pays concerne essentiellement le secteur portuaire. Les ports de Pointe-Noire et de Lomé sont dorénavant liés par un partenariat d’après les accords du dernier traité signé par les chefs de la diplomatie congolais et togolais.

Renforcement des relations bilatérales

D’après Togo News, l’un des journaux togolais en ligne les plus consultés par les internautes, la République du Congo et le Togo renforcent leur coopération bilatérale en signant plusieurs accords de coopération concernant les secteurs économiques et politiques.

Ces accords signés étaient dans le cadre de la visite officielle effectuée par le chef de la diplomatie de la République du Congo à Lomé, Jean-Claude Gakosso. Ces accords qui visaient essentiellement le renforcement des relations entre Lomé et Brazzaville, été soutenus par le président de la République du Togo, Faure Gnassingbé, qui encourage toute initiative de maintenir des relations économiques et politiques consolider avec d’autres pays.

Il est important mentionner que Brazzaville et Lomé entretiennent une bonne relation dans plusieurs d’autres secteurs comme l’enseignement supérieur. En effet, l’École nationale d’administration, l’Université de Lomé et plein d’autres Universités privées du Togo accueillent chaque année plusieurs fonctionnaires et étudiants congolais pour accomplir leur formation universitaire.