Togo | Adoption d’une stratégie de transformation du numérique au Togo « Togo Digital 2025 »

Dans la logique du développement du secteur numérique, l’Etat du Togo se prépare à l’adoption de sa stratégie de transformation du numérique. Cette stratégie est intitulée « Togo Digital 2025 ». De source officielle, elle assurera une inclusion sociale et participera à l’amélioration de la compétitivité et du potentiel de croissance du secteur numérique au Togo.

« West African Regional Communications Infrastructures Program » accompagne la stratégie.

Notons que c’est dans le cadre du « West African Regional Communications Infrastructures Program (WARCIP) », entendu comme « Programme Régional Ouest-Africain de Développement des Infrastructures de Communication », que cette initiative a été entreprise par l’Etat du Togo à travers le Ministère en charge des Postes, de l’Économie Numérique et des Innovations Technologiques.
En effet, l’objectif du programme, à travers cette initiative est de contribuer au renforcement de la connectivité du Togo en construisant des infrastructures nouvelles pouvant permettre d’améliorer la qualité du réseau togolais. Il contribuera également à réaménager le cadre réglementant l’information et la communication technologique du pays.

Les attentes de la transformation du numérique au Togo

Dans un premier temps, cette stratégie s’appuiera sur les standards internationaux et un diagnostic au niveau pays, pour définir un programme de transformation suivant une ligne de conduite maîtrisée et détaillée ; ceci afin de rendre l’administration togolaise plus efficace. Ensuite, elle permettra d’accélérer le potentiel économique du secteur du numérique. Ce qui générera de facto des emplois à travers la création d’entreprises dans les domaines de la communication électronique à l’instar des sites togolais en ligne, des presses togolaises en ligne […].
Rappelons qu’un appel à manifestation avait été lancé par le gouvernement togolais à travers le Ministère en charge des Postes, de l’Économie Numérique et des Innovations Technologiques représenté par Cina Lawson, afin de sélectionner un consultant pour l’accomplissement de ce projet. Il est important de relever également que la Banque mondiale appuiera financièrement le programme (WARCIP-TOGO) dans sa mise en œuvre à hauteur de 30 millions de dollars.